L’équipe

  • Directeur
    Docteur en écologie marine, Matthieu Juncker s’intéresse depuis 10 ans au fonctionnement des écosystèmes littoraux et à la gestion des ressources récifales.
    Ses missions de terrain, menées dans toutes les collectivités de l’outre mer français du Pacifique, l’ont amené au contact des océaniens.
    Il a orienté ses sujets d’étude vers les attentes des populations locales, mêlant les sciences de la vie aux sciences sociales.
    Nommé à la direction de l’OEIL en décembre 2009, Matthieu Juncker s’est donné comme objectif de rendre accessibles les informations sur l’environnement auprès d’un large public.

  • Directeur adjoint, responsable du système d’information
    Ingénieur spécialisé dans le domaine des Systèmes d’Information Géographique (SIG) et de la géomatique depuis environ 10 ans, Fabien Albouy a piloté de nombreux projets SIG sur des thématiques variées (environnement, urbanisme, infrastructures, topographie) en métropole et au sein de l’administration calédonienne.
    Fabien a aujourd’hui la responsabilité du système d’information de l’OEIL.
    A ce titre, il accompagne l’Observatoire dans la mise en place de bases de données environnementales.
    Il a également pour mission d’élaborer des outils qui permettront la diffusion de ces informations et leur compréhension par le public.

  • Assistant en systèmes d'information géographique
    Après l'obtention d'une licence en géographie puis d'un master en géomatique, Jean-François travaille à l'Université de la Nouvelle-Calédonie où il est en charge de décrire et réorganiser les données cartographiques de travaux de recherche.
    Il intègre ensuite, en juin 2013, l'équipe de l'OEIL en tant qu'assistant en systèmes d'information géographique (SIG). Il aide ainsi au développement des outils cartographiques de l'Observatoire.

  • Chargé d’études environnementales
    Dans le cadre de sa formation pour la « gestion durable des écosystèmes littoraux », Adrien a étudié les milieux tempérés et tropicaux sur les côtes françaises et en Nouvelle-Calédonie.
    Il a participé à divers projets de recherche sur les écosystèmes coralliens et en aquaculture et a également contribué à la mise en application de la politique environnementale du projet minier du Koniambo.
    Après une mission de deux ans en Australie sur un projet de recherche et développement en aquaculture, Adrien souhaitait mettre ses compétences à profit dans la conservation du patrimoine naturel néo-calédonien.
    Le renseignement et l’optimisation des indicateurs de suivi de la biodiversité sont essentiels à la bonne orientation des politiques de gestion de l’environnement.
    Dans cette optique, Adrien s’appuie sur son expérience variée afin de réaliser sa mission avec le recul nécessaire et une bonne connaissance du contexte local.

  • Chargée d'études environnementales
    Diplômée d’un master en Environnement et Biologie de la conservation, Noémie a participé ces quatre dernières années à plusieurs programmes de recherche sur les écosystèmes terrestres et la faune envahissante.
    Après deux années au sein d’un institut de recherche en Nouvelle-Calédonie en tant qu’assistante puis ingénieure de recherche, elle souhaite mettre à contribution ses compétences dans une structure locale à l’interface entre science et diffusion de la connaissance. Ainsi, au sein de l’OEIL, Noémie produit des synthèses environnementales, en concertation avec de nombreux experts.

  • Responsable communication scientifique
    Après une licence en géophysique et un master recherche en climatologie, Delphine s’est tournée vers la communication scientifique pour jouer le rôle de lien entre la sphère scientifique et le grand public autour des questions environnementales.

    Après deux années passées au sein d’un magazine web dédié à l’environnement, elle a rejoint la presse institutionnelle d’un organisme de recherche français implanté dans plus de 40 pays.

    Elle pilote aujourd’hui le pôle communication de l’OEIL. Elle fait appel à ses compétences scientifiques, sa bonne connaissance du terrain et son expérience dans l’univers du journalisme scientifique pour diffuser l’information environnementale du Grand Sud aux différents publics concernés.

  • Chargée de communication
    Issue d'une formation scientifique, Lolita a obtenu une licence de chimie qui lui a permis de mettre à profit ses compétences au service d'une société calédonienne de distribution d'équipement.
    Dans ce cadre, elle a acquis des connaissances en environnement et a ensuite souhaité se tourner vers la communication.
    Lolita a rejoint l'équipe de l'OEIL en décembre 2012 au pôle information et communication.

  • Secrétaire de direction administrative
    Après plusieurs expériences fructueuses dans les domaines du secrétariat et de la comptabilité, Anamalia, sensible à l'environnement, a souhaité s'impliquer davantage dans des projets concrets.

    Rattachée au directeur et collaborant régulièrement avec les responsables communication et système d’information, Anamalia assure les tâches rédactionnelles administratives ainsi que la gestion des ressources humaines de l’Observatoire.

    _

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

Inscription

Recevez notre newsletter !