Les suivis de la qualité des milieux marins

Le lagon subit de nombreuses pressions environnementales. En effet, les activités ayant lieu en mer sont susceptibles d’abimer les récifs coralliens, les herbiers ou les ilots par exemple.

Une ancre de bateau peut casser des coraux lorsqu’elle n’est pas jetée dans un endroit approprié. Les plaisanciers peuvent déranger les oiseaux marins (sans même s’en rendre compte). Mais le lagon subit aussi l’influence de ce qui se passe à terre. En effet, les rivières transportent des particules de terre et des polluants. Ces particules et ces polluants parviennent ensuite jusqu’au lagon et ont souvent une influence néfaste sur la qualité des milieux marins.

C’est pourquoi des suivis marins ont été mis en place par différentes institutions ou entreprises privées. Il s’agit en général de surveiller la qualité du milieu marin et de voir si elle évolue positivement ou négativement.

Les objectifs peuvent par exemple être les suivants :

  • évaluer l’impact de la construction d’une usine ou d’une mine sur la qualité de l’eau de mer ;
  • évaluer l’impact de la construction d’un chenal sur la circulation de l’eau ;

mais aussi :

  • évaluer l’impact de la mise en place d’une aire marine protégée sur la quantité et la diversité des poissons ;

Les paramètres mesurés sont très diversifiés selon l’objectif poursuivi.

Album

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !