[2019] Thio | La méthode

Comment lire ce bilan ?

 

Pourquoi ce bilan ?

En 2015, la commune de Thio et l’association Chavàà Xûâ devenaient membres de l’OEIL. À leur demande et celle de la province Sud, l'Observatoire a réalisé deux synthèses des connaissances environnementales, sur la côte Oubliée d’abord, puis sur les bassins-versants de Thio, Dothio et l’amont de la Ouenghi. Dans la continuité de ces travaux, l’OEIL produit depuis 2018 ce diagnostic annuel de l’état de l’environnement à Thio sur le modèle de ceux réalisés depuis 2013 dans le Grand Sud.

 

Cette étude cherche à décrire l’état des milieux terrestres et aquatiques en répondant aux questions suivantes :

• Dans quel état se trouve le milieu par rapport à une situation de référence ?
• Quelle est son évolution ?
• À quoi sont dus les états observés ?
• Quelles sont les mesures de gestion mises en œuvre ?

 

Objectif : fournir une information synthétique, objective et compréhensible à la fois au grand public, à travers cette brochure, mais aussi aux décideurs et professionnels de l’environnement, à travers un bilan technique.

 

Sur quelle zone ?

 

Sur quelle période ?

La période étudiée est l’année 2019. Lorsqu’il n’y a pas d’information de 2019, les suivis les plus récents sont considérés.

 

Quelle sont les limites de la méthode utilisée ?

> Ni sanitaire, ni règlementaire 

Un bilan environnemental compare l’état d’écosystèmes sous influence humaine par rapport à un état hors d’influence humaine. Il peut révéler des perturbations d’origine naturelle, ou liées aux activités humaines. Ce travail ne traite pas les questions en lien avec la santé humaine ou les usages des ressources naturelles (chasse, pêche, etc.).

> Des suivis très spécifiques 

L’état des milieux que l’OEIL décrit s’appuie sur les réseaux d’observation existants, déployés uniquement à proximité des activités humaines surveillées. Les informations collectées sont donc insuffisantes pour poser un diagnostic de l’état général des milieux.

> Des suivis perfectibles 

Les réseaux d'observation devraient être revus, par exemple en augmentant la fréquence des suivis existants, ou en étendant la zone d’étude à l’échelle de la commune. Dans cette optique, l'OEIL proposera prochainement, une révision des plans de suivis environnementaux à Thio.

> Une simplification par zone

Pour faciliter la lecture, les résultats sont présentés par grandes zones, alors que l’information collectée n’est pas toujours représentative de la zone entière.

> Peu de recul

Pour déceler des tendances d’évolution, il faudrait idéalement examiner au moins cinq ans de données, or la plupart des suivis n’ont pas cette ancienneté dans la zone d’étude.

 

Quelle sont les sources ?

 

 

 

 

Les résultats sont présentés sous forme de scores environnementaux reflétant l’état des forêts, des rivières, et des récifs. Ces scores sont attribués sur la base des informations disponibles et transmises à l’Observatoire. La méthode d’attribution des scores a été élaborée par les comités techniques du bilan de Thio, du bilan du Grand Sud, et le conseil scientifique de l’OEIL.

 

Album

https://oeil.nc/fr/page/magazines

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !