Etudes environnementales 2015

Cette page donne accès à l'ensemble des rapports édités en 2015 par l'OEIL en collaboration avec de nombreux auteurs.

Revenir à l'ensemble des rapports

Air 

 Eaux douces 

 Milieu marin 

Milieux terrestres 

Les rapports édités par l'OEIL en 2015

Synthèse annuelle des résultats des suivis environnementaux du Grand Sud (2014 - 2015) - Bilan technique

Bio eKo Consultants, Melanopus et Fabien Ravary Consultant

Dans le cadre de ses missions de suivi de l’environnement et d’information, l’Observatoire de l’environnement en Nouvelle-Calédonie (OEIL) réalise depuis 2013 une synthèse annuelle des résultats existants et disponibles des suivis environnementaux opérés dans le Grand Sud et principalement centrés autour de Vale NC.

Le présent document est le bilan technique 2014-2015.

Elaboration d’indicateurs myrmécologiques relatifs aux suivis environnementaux des zones de stockage du site industriel et minier de Vale NC

Fabien Ravary Consultant

Le suivi des fourmis mené semestriellement sur le site industriel et minier de Vale NC a débuté en 2008 et concerne aujourd’hui 5 sites : le PORT, le MAGASIN, la zone de VRAC, la zone STEP et la zone FPP-MINE. Ce suivi a pour principal objet la détection précoce de nouvelles espèces envahissantes pouvant potentiellement être introduites par le biais des activités humaines.

L’OEIL a souhaité évaluer la faisabilité du développement d’un ou plusieurs indicateurs « myrmécologiques » pertinents permettant de caractériser les menaces et les pressions exercées par ces espèces envahissantes.

Amélioration des méthodes indicielles IBNC et IBS - Phase 3 : Validation des indices

  >> Étude d'Ethyco et l'Irstea pour le CNRT, la Davar et l'OEIL en partenariat avec les provinces Nord et Sud

En Nouvelle Calédonie, existent deux méthodes biologiques d’évaluation de la qualité des rivières fondées sur la macrofaune benthique : l’Indice Biotique de la Nouvelle-Calédonie (IBNC) qui permet d’évaluer les pollutions de type organique dans les milieux d’eau courante peu profondes et l’Indice Bio-sédimentaire (IBS) développé pour évaluer les perturbations de type mécanique, générées par les particules sédimentaires fines dans les cours d’eau drainant des terrains à dominante ultrabasique (terrains miniers).

Le présent rapport a pour principal objectif de valider et de stabiliser les méthodes indicielles IBS et IBNC réactualisées. De plus, il vise à argumenter et à définir plusieurs points précis concernant le protocole d’échantillonnage de la macrofaune benthique. Ce travail a été financé par la DAVAR, le CNRT et l’OEIL.

Inventaire des communautés récifales de la baie Kwë et de la baie de Port Boisé - Etat des lieux en 2014 et évolution temporelle.

  >> Étude de SQUALE pour l'OEIL en collaboration avec OCEAN.mov, CORTEX et Pierre Laboute

L’Observatoire de l’environnement en Nouvelle-Calédonie (OEIL) est intervenu à plusieurs reprises dans la zone d’influence de la société Vale NC pour effectuer des inventaires des communautés récifales. En 2011 puis 2013, l’OEIL a pu observer à deux reprises l’état des communautés situées dans deux baies : celles de la baie Kwë, sous influence du bassin-versant faisant l’objet d’une exploitation minière par Vale NC, et celles de la baie de Port-Boisé, adjacente à la Baie Kwë et a priori hors d’influence du complexe minier et industriel.

Afin de maintenir une surveillance environnementale sur les communautés récifales de ces deux baies, l’Observatoire a mandaté le bureau d’étude SQUALE pour une nouvelle campagne de suivi en 2014.

Etat initial des paysages benthiques et des peuplements de poissons de récifs dans le périmètre d’influence du complexe industriel et minier de Vale Nouvelle-Calédonie - Partie 1

  >> Étude de Simon Elise (consultant) et Michel Kulbicki (IRD) | collaboration IRD et OEIL

La construction, à partir de 1998, de l’usine pilote puis du complexe industriel et minier de Vale NC a donné lieu à de profonds changements dans les paysages aux abords de la baie du Prony. Ces changements pouvant être vecteurs de perturbations pour les écosystèmes, un suivi des communautés de la zone (et notamment des communautés biologiques récifales) a été mis en place. Près de 20 études ont été réalisées depuis les premiers travaux liés à l’installation du complexe et un état de référence a même été établi en 2011. Il manquait jusqu’à présent l’établissement d’un état initial précis avec lequel comparer les résultats de ces études successives. La disponibilité de données de l’IRD (autrefois ORSTOM) recueillies avant 1998 a permis de combler ce manque.

L’objectif de l’étude lancée en collaboration avec l’IRD est de décrire précisément les récifs et les peuplements de poissons de la zone avant le démarrage de l’activité industrielle et minière de Vale NC ainsi que de comparer les résultats avec d’autres sites en Nouvelle-Calédonie et dans la zone Pacifique.

Diatomées des rivières de Nouvelle-Calédonie: Conception d'un atlas taxinomique et d'un indice de bioévaluation de la qualité écologique des cours d'eau à partir des diatomées benthiques

>> Étude de Julien Marquié pour Asconit Consultants, la Davar, l'Irstea et l'OEIL en collaboration avec Bioeko Consultants, la province Nord et la province Sud

Les diatomées sont des algues unicellulaires microscopiques de couleur brune présentes dans tous types d’eau (douces, salées, froides, chaudes, etc.) et sur tous les continents. Sensibles aux perturbations de l’eau, elles sont déjà utilisées dans de nombreux pays pour l’évaluation de la qualité des eaux.

Un programme de recherche et développement ayant pour objectif la conception d’un outil d’évaluation de la qualité des cours d’eau à partir des diatomées, a débuté en 2012. Aux commandes de cette étude : l’Observatoire de l’environnement en Nouvelle-Calédonie (OEIL), la DAVAR (Direction des Affaires Vétérinaires, Alimentaires et Rurales), l’IRSTEA (ex-Cemagref), Asconit Consultants et Biotop.

Constats des conséquences des précipitations du 15 décembre 2014 dans la baie Kwé et la baie de Port-Boisé.

  >> Étude de Bastien Preuss (SQUALE) pour l'OEIL

Suite à de fortes précipitations le 15 décembre 2014, des riverains du Sud ont averti la Province Sud d'écoulements d’eaux chargées en terre rouge dans la baie Kwé. L'équipe des gardes nature s’est rendue sur place le 15 décembre après-midi et a constaté une turbidité importante de l’eau en baie Kwé.

L’OEIL  informé  des  observations des gardes  nature a alors  organisé une mission afin d’étudier de manière plus approfondie les conséquences de ces apports terrigènes en baie Kwé et en baie de Port-Boisé (baie de « référence » pour l’étude des communautés récifale de la baie Kué).

Dans  ce  cadre,  SQUALE  a  été  mandaté  par l’OEIL pour retourner sur les stations de suivis des communautés récifales réalisées 6 semaines plus tôt en novembre 2014 afin de constater un effet éventuel de ces apports terrigènes sur le milieu naturel.

Les observations des gardes nature le 15 décembre ont permis de déterminer que les apports terrigènes provenaient de la Kwé Ouest, sans pour autant en déterminer l’origine exacte.

Suivi de la remédiation des communautés aquatiques du creek de la Baie-Nord suite à un déversement d’un effluent acide

>> Étude de Bioeko Consultants pour l'OEIL

La nuit du 6 au 7 mai 2014, un déversement de 96 m3 de solution acide provenant du site industriel de Vale NC s’est produit dans le creek de la Baie Nord. Cet effluent d’un pH de 1.1 (plus acide que les sucs gastriques) contenait de fortes concentrations en nickel et cobalt, ainsi que des solvants.

À la suite de l’accident, des prélèvements et études ont été menés par la Denv, Vale NC et L’OEIL...

L’Observatoire a notamment souhaité réaliser, avec le bureau d'études Bio-eKo, une évaluation de l’état de santé des communautés aquatiques du creek quelques semaines après le passage de l'effluent industriel acide et évaluer la vitesse de remédiation des populations aquatiques en regard de celle observée suite à l’accident d’avril 2009.

Album

https://oeil.nc/fr/page/magazines

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !