L'étoile de mer mangeuse de corail

Depuis fin 2011, des densités anormalement élevées de l’étoile de mer corallivore Acanthaster planci (également appelé étoile de mer épineuse) ont en été signalées dans certaines zones du lagon. Dans ce contexte, l’IRD et l’Observatoire de l’environnement se sont associés pour réaliser un bilan de l’étendue du phénomène, préalable indispensable à toute mesure de gestion et de conservation de ces récifs. Les prospections sur le terrain ont été réalisées en juin 2012. Les observations des usagers du lagon (club de plongée, associations naturalistes, plaisanciers, pêcheurs, etc) ont également été prises en compte grâce à un système de suivi participatif.

Quel est le bilan de l'étude OEIL - IRD ?

L'étude avait permis de dresser un bilan quantitatif de leurs densités dans le lagon et sur les récifs face aux communes de Nouméa et du Mont-Dore jusque dans la baie du Prony.

-Elle avait clairement montré que les proliférations d’étoiles de mer épineuses n'étaient pas généralisées à l‘ensemble du lagon Sud, mais restreintes à 2 sites principalement, l’Ilot Maître et une partie du récif barrière de M’Béré, au Nord de la passe de Dumbéa.
-Ces seules observations ne permettaient pas de savoir s'il s'agissait du début d’une vague d’infestation qui continuerait à progresser dans la lagon ou s’il s’agissait de pullulations très localisées, avec des populations d’étoiles de mer épineuses nombreuses sur des sites restreints, mais qui auraient la possibilité de se déplacer.

Voir la fiche bibliographique et accéder au rapport complet de l'étude OEIL - IRD (2012)

Voir la présentation powepoint synthétique diffusée à la conférence publique (19 octobre 2012)

Faut-il intervenir pour prélever des étoiles de mer épineuses ?

Il faut maintenir la vigilance mais il ne faut pas intervenir en prélevant les étoiles de mer épineuses. Seul un suivi saisonnier et interannuel permettra aux autorités publiques de répondre à cette question et d’envisager des éventuelles mesures de gestion. Si ces campagnes devaient se mettre en place, elles devront absolument être conduites avec toutes les précautions nécessaires et être encadrées par les autorités publiques.
Rappelons également que :

  • les étoiles de mer épineuses piquent… et ne doivent pas être manipulées à mains nues.
  • le fait de prélever l’étoile de mer de façon sauvage peut la stresser et l’amener à disperser ses œufs dans le lagon.

L’étoile de mer épineuse est-elle « l’ennemie des lagons » ?

S’il est vrai que les explosions démographiques de cette espèce constituent l’une des principales perturbations biologiques pour les écosystèmes coralliens, les étoiles de mer épineuses sont des organismes naturellement présents dans le lagon : elles contribuent à la biodiversité au même titre que les autres animaux et végétaux marins. Elles ne doivent donc pas être perçues comme une ennemie à abattre.

Comment les usagers du lagon peuvent-ils aider à suivre les étoiles de mer épineuses ?

L’OEIL s'est appuyé qur les professionnels de la mer, plongeurs et naturalistes avertis pour surveiller l'étoile de mer épineuse grâce à un suivi participatif effectué en 2012/2013. Ce suivi participatif est aujourd'hui terminé.

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !