Concentration en poussières fines

Les poussières fines sont issues des activités industrielles et des trafics routier, maritime et aérien.

En effet, la combustion des hydrocarbures mais aussi l’usure des pièces en métal et en matière plastique des engins et machines émettent des particules fines.

Les poussières fines sont particulièrement nocives pour la santé. Ce sont des particules de moins de 10 micromètres de diamètres. Elles peuvent provoquer des maladies respiratoires et cardiaques et sont reconnues comme potentiellement cancérigènes.

Pour obtenir cet indicateur, on utilise des capteurs spéciaux. En fonction de la concentration mesurée, on peut attribuer une note de 1 à 10 (1 : l’air n’est pas pollué / 10 : l’air est très pollué).

En Europe, il est recommandé d’informer la population si durant 24 heures le taux de PM10 atteint l’indice 10 (80 µg/m3) et de donner l’alerte quand le taux atteint 125 µg/m3.

Sur Nouméa, l'indice PM10 est calculé en prenant la moyenne des moyennes journalières des différents sites :

seuil min.

seuil max.

PM10

en µg/m3

en µg/m3

1

0

6

2

7

13

3

14

20

4

21

27

5

28

34

6

35

41

7

42

49

8

50

64

9

65

79

10

> = 80

 

Sources
  • SCALAIR. Site internet de l’association Scal’Air [En ligne]. http://www.scalair.nc (consulté le 28/02/2012).

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !