Concentration en métaux dissous

Les métaux dissous dans l’eau contaminent les organismes marins et se bioaccumulent tout au long de la chaîne trophique.

Les embryons de certains animaux sont aussi très sensibles aux concentrations en métaux dissous dans l’eau. Les métaux contaminent aussi le phytoplancton. Celui-ci est à la base de la chaîne alimentaire. En bout de chaîne, les prédateurs concentrent les métaux, ce qui peut poser de graves problèmes de santé chez l’Homme, qui les consomme.

L’indicateur concentration en métaux dissous dans l’eau est particulièrement recommandé pour anticiper d’éventuels problèmes d’accumulation.

Selon les activités qui existent à terre, les métaux à suivre ne sont pas les mêmes :

  • activité minière : Co, Cr, Ni, Mn ;
  • activité urbaine : Ag, Cd, Cu, Pb, Zn, Hg ;
  • activité portuaire : Cu et Zn notamment.

On utilise aussi ces paramètres pour mesurer l’efficacité de certains aménagements (bassin de rétention, par exemple). Ils sont aussi utilisés pour évaluer le risque chimique pour l’écosystème et la santé humaine

Pour mesurer les concentrations en métaux dissous, il faut prélever des échantillons d’eau, si possible à plusieurs profondeurs. Les échantillons sont ensuite analysés au laboratoire avec un appareillage très coûteux. Le savoir-faire nécessaire est élevé.

Pour le Chrome (Cr), le Manganèse (Mn) et le Nickel (Ni), des valeurs communément observées en Nouvelle-Calédonie ont été compilées :

Cr(VI) (µg/L)

Milieu considéré comme non perturbé

Milieu considéré comme modérément perturbé

Milieu considéré comme fortement perturbé

Fond de baie, littoral

< 0.25

[0.25 - 0.60]

≥ 0.60

Lagon en milieu côtier

< 0.20

[0.20 – 0.30]

≥ 0.30

Proche récif barrière

< 0.15

[0.15 – 0.20]

≥ 0.20

Mn (µg/L)

Milieu considéré comme non perturbé

Milieu considéré comme modérément perturbé

Milieu considéré comme fortement perturbé

Fond de baie, littoral

< 0.35

[0.35 – 0.80]

≥ 0.80

Lagon en milieu côtier

< 0.25

[0.25 – 0.50]

≥ 0.50

Proche récif barrière

< 0.10

[0.10 – 0.20]

≥ 0.20

Ni (µg/L)

Milieu considéré comme non perturbé

Milieu considéré comme modérément perturbé

Milieu considéré comme fortement perturbé

Fond de baie, littoral

< 0.40

[0.40 – 0.75]

≥ 0.75

Lagon en milieu côtier

< 0.30

[0.30 – 0.50]

≥ 0.50

Proche récif barrière

< 0.15

[0.15 – 0.20]

≥ 0.20

Sources

B. Beliaeff, G. Bouvet, J.-M. Fernandez, C. David, T. Laugier. Guide pour le suivi de la qualité du milieu marin en Nouvelle-Calédonie. Programme ZONECO et programme CNRT Le Nickel, 2011. 169 pages.

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !