Abondance et diversité des oiseaux

Les oiseaux sont des animaux emblématiques. C’est d’autant plus le cas en Nouvelle-Calédonie, car la faune des vertébrés est assez pauvre : il n’y a quasiment aucun mammifère autochtone.

Il a été montré qu’en ne prenant en compte que les oiseaux, il était possible et concluant d’identifier des zones de conservation des milieux naturels. En effet, l’abondance et la diversité des oiseaux dépend beaucoup de la qualité des écosystèmes. Plus les milieux sont en bon état, plus l’avifaune est abondante et diversifiée.

Les indicateurs calculés en général sont l’abondance et la diversité. Ils sont utilisés lorsque l’on souhaite évaluer la qualité d’un site (minier, par exemple).

Pour calculer ces indicateurs pour un site donné, on réalise plusieurs « points d’écoute ». Pendant 10 minutes, on recense, autour d’un point donné, toutes les espèces présentes grâce à leur chant.

Pour un site, en utilisant les données récoltées sur les différents points d’écoute, on peut calculer des indicateurs, notamment la proportion d'espèces endémiques.

Résultats

abondance richesse endémisme

Voir plus de résultats sur PARDALIS

Sources
  • F. Desmoulins. Comm. Pers. 2012.
  • J. Lebreton. Comm. Pers. 2012.
  • E. Baby. Réflexions méthodologiques pour la construction et la mise en oeuvre des indicateurs de biodiversité en Nouvelle-Calédonie. SCO. 2012.

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !